L’intégration de la dimension de genre dans les politiques locales, axe central des interventions du Réseau Femmes lors de la Rencontre annuelle

Menu principal

METROPOLIS Women - Gender mainstreaming Workshop in Buenos Aires
Credits:

Secretariat General of METROPOLIS

Sept antennes du Réseau Femmes étaient représentées lors de la dernière Rencontre annuelle de METROPOLIS, qui a eu lieu à Buenos Aires du 18 au 21 mai, pour affirmer la volonté du Réseau de voir la dimension de genre être intégrée dans les politiques locales. Un atelier organisé par le Réseau international Femmes de METROPOLIS a permis à la ville hôte de la Rencontre, Buenos Aires, ainsi qu’à Barcelone et Bruxelles, d’exposer des études de cas illustrant l’applicabilité de l’intégration de la dimension de genre, un concept qui fait l’objet d’un large débat depuis une vingtaine d’années, notamment après avoir été mis en avant lors de la quatrième Conférence mondiale sur les femmes (Beijing, 1995). La seconde partie de l’atelier a été consacrée à un travail participatif visant à recueillir des idées pouvant contribuer à la promotion de l’intégration de la dimension de genre dans nos villes. Parmi les suggestions émises, nous mentionnerons :

  • Concevoir, mettre en œuvre et déployer des programmes éducatifs tenant compte de la dimension de genre ; réaliser un suivi de l’application du principe d’intégration de la dimension de genre.
  • Assurer une formation au personnel de la fonction publique, notamment au sein des collectivités locales.
  • Sensibiliser la population en intervenant directement au sein des quartiers et auprès des associations et organisations de quartier ; ne pas reproduire les stéréotypes.
  • Impliquer l’ensemble de la société (aspect transgénérationnel), hommes compris.
  • Mettre en question l’efficacité des législations actuelles visant à lutter contre la violence de genre.
  • Prévoir des financements pouvant permettre de mettre en œuvre plus efficacement l’intégration de la dimension de genre.

Le Réseau a également participé activement à la réunion du Conseil d’administration lors de laquelle fut approuvé le nouveau Plan d’action de METROPOLIS 2015-2017 intégrant la dimension de genre. Le Réseau Femme, qui avait ardemment plaidé pour cette intégration au cours des derniers mois, a saisi l’occasion de cette réunion pour demander que soient mieux prises en compte les contributions tenant compte de la dimension de genre dans le document que METROPOLIS présentera au sommet Habitat III en 2016.

Afin de donner davantage de visibilité au travail accompli par le Réseau dans ce processus de rédaction consensuelle d’une déclaration en vue du sommet mondial, Buenos Aires et Barcelone ont représenté le Réseau à la réunion PrepCity – préparatifs pour Habitat III et pour le nouveau programme de développement urbain aux côtés d’autres représentants politiques de METROPOLIS.

La réunion interne du Réseau Femmes qui s’est tenue le lundi 18 mai a, par ailleurs, notamment abordé l’organisation du quatrième Forum mondial « Les villes dynamiques ont besoin des femmes » qui aura lieu fin novembre en Amérique latine et portera sur l’intégration de la dimension de genre dans les politiques publiques.